Présentation :

Le niveau 1 est la deuxième étape après le certificat, il concerne tous les chiens de toutes races et de tailles différentes à partir de 12 mois.

Il est composé de 4 catégories de tailles pour les exercices de jumping :

           Cat. A (toy/small) : chien de moins de 30 cm de hauteur au garrot,

           Cat. B (mini) : chien de plus de 30 cm à 40 cm de hauteur au garrot,

           Cat. C (medium) : chien de 41 à 50 cm de hauteur au garrot,

           Cat. D (grand chien) : chien à partir de 51 cm de hauteur au garrot,

           Cat. E molosse ou apparenté : chien de type morphologique et de plus de 40 kg. Hauteur de sauts identiques au mini.

           Cat. SENIOR : chien de plus de 8 ans. Ont les mêmes hauteurs de sauts que les molosses et mini.

 

Lors des concours il n’y a pas de classement par catégorie. Tous les chiens concourent pour un seul et unique classement du fait qu’en Obejump, la race et la taille sont prises en compte par le juge.

 

Les exercices au nombre de 7 sur 9 possibles sont axés sur les besoins vitaux que tout maître de chien peut rencontrer dans la vie de tous les jours. Lors de son parcours, le chien est noté indépendamment du conducteur sur sa faculté à effectuer les exercices, à franchir les obstacles, avec aisance et motivation et à répondre rapidement aux ordres donnés par son conducteur, ceci en fonction des capacités dues à sa race ou à sa morphologie et de son niveau d’éducation. Lors de son parcours le conducteur est jugé sur sa facilité à obtenir l’écoute de son chien, et aussi et surtout sur sa manière de faire faire ou amener son chien à effectuer un exercice, soit en l’aidant volontairement si nécessaire de la voix ou du geste avec en l’occurrence, en fonction des situations, une légère perte de points pour l’exécution de l’exercice par le chien, le but ultime en Obejump étant l’exécution de l’exercice par le chien, et d’éviter un 0 en notation d’un exercice, ce qui permet à un conducteur de gérer son concours en fonction des capacités de son chien, l’idéal étant tout de même la fluidité dans les ordres donnés et l’exécution des exercices avec précision. (Un juge d’Obejump préférera toujours un conducteur qui aide son chien à bon escient à des moments clefs sans grande exagération, à celui qui laisse son chien sur un échec, ou livré à lui-même, c’est une compétition d’équipe).

 

Un concours d’expert niveau 1 doit être composé :

- d’au moins 2 marches au pied obligatoires, 1 avec laisse et 1 sans laisse, avec ou sans franchissement d’obstacles au sol, avec ou sans diversion, mais aussi peuvent être agrémentées d’un blocage en position au choix du conducteur (assis/couché/debout) avec retour au chien et reprise ou non en marchant, d’un ou plusieurs rappels au pied de dos ou de face arrêtés ou en marchant, avec ou sans franchissement

et des exercices suivants :

- positions (assis/couché) à distance courte de face maxi 2 mètres. Ou près du maître sur plan incliné ou sur obstacle qui bouge avec le poids du chien.

- absences qui font aussi partie de la panoplie d’un concours Obéjump expert de niveau 1, elles peuvent être selon l’envie du juge, à vue avec diversion légère d’une durée ne dépassant pas 1 min, ou hors vue sans diversion d’une durée ne dépassant pas 1 min.

- parcours de jumping d’environ 10 obstacles à effectuer sans laisse en accompagnant le chien et en maîtrisant la vitesse.

- allure générale

De plus, 2 exercices ont été ajoutés et seront intégrés au concours à l'appréciation du juge :

- rappel d’urgence (en avant détachement) et retour du chien sur ordre du conducteur.

- rapport d’objet lancé personnel à environ 5 m avec ou sans franchissements d’obstacles.

 

Tous les exercices à effectuer peuvent être agrémentés de diversions en rapport au niveau 1.


NOTATION DES FAUTES COMMISES :

1) MAP AVEC LAISSE ET FRANCHISSEMENT

 

CHIEN :

Tire trop sur sa laisse, franchit les obstacles avec difficulté, a besoin d’une aide soutenue, écarts de + ou – 50 cm : perte de demi à plusieurs points.

Manque de motivation, chien lent dans l’ensemble de l’exercice : perte de point à l’appréciation du juge (par demi-point).

 

CONDUCTEUR :

Aide trop importante ou mauvaise gestion des aides :perte de points à l’appréciation du juge (par demi-point).

 

2) MAP SANS LAISSE

 

CHIEN :

S’écarte de plus de 50 cm en permanence, ne suit pas le rythme du conducteur, manque de motivation, traîne :

ne pourra obtenir + de 7.5pts (à l’appréciation du juge).

Lors des mises en place ou arrêt ne s’assoit que sur ordre du conducteur, ou ne s’assoit pas : perte d'un demi à 1 point.

 

CONDUCTEUR :

Aide le chien à mauvais escient : perte de 1 à 3 pts.

Aide le chien en permanence : ne peut obtenir + de 7.5pts (à l’appréciation du juge).

Se trompe de parcours, ne suit pas les instructions du juge ou commissaire : perte d'un demi ou plusieurs points en fonction.

 

3) LES BLOCAGES PENDANT LA MARCHE

 

CHIEN :

Se bloque dans une position autre que celle commandée : ne peut obtenir + de 7.5 pts.

Se bloque mais change de position avant le retour ou le rappel : ne peut obtenir + de 7.5 pts.

Se bloque dans la bonne position commandée, avec lenteur : perte d'un demi-point à 1 pt

Avance légèrement de moins d’1m avant la fin de l’exercice : perte d'un demi à 1 pt.

Avance de plus d’1 m pendant l’exercice : perte de 1 à plusieurs points.

Ne se bloque pas : ne pourra obtenir + de 5pts (perte des points du blocage).

 

CONDUCTEUR :

Qui aide son chien lors du blocage avec geste et voix mais rapidement en se retournant légèrement :

perte d'un demi à 1-2 pts maximum.

Qui aide son chien en ralentissant fortement plus aide gestuelle et orale avec exagération : ne pourra obtenir + de 7.5 pts.

Qui n’aide pas son chien pour obtenir une note maximale et chien qui n’effectue pas l’exercice correctement :

ne pourra obtenir + de 5 pts.

 

4) ABSENCE A VUE AVEC DIVERSIONS

 

CHIEN :

Qui change de position mais reste sur place dans le mètre pendant l’exercice : perte d'1 pt.

Qui se déplace de plus d’1 m et moins de 3 m : perte de 3 pts.

Qui se déplace de plus de 3 m sans retourner à son conducteur : perte de 5 pts.

Qui se déplace et retourne au conducteur ou divague : perte totale des points.

 

CONDUCTEUR :

Qui intervient fortement ou à plusieurs reprises pour aider son chien : ne peut obtenir + de 7.5 pts.

Qui n’intervient pas en cas de besoin d’aide de son chien : perte de 1 à 5 pts en fonction du déroulement de l’exercice (à l’appréciation du juge).

 

5) ABSENCE HORS VUE SANS DIVERSION (coef 2) Seul le chien est noté.

 

CHIEN :

Qui change de position dans le mètre : perte de 1pt avec un coef 2 : perte totale de 2 pts.

Qui change de position ou se déplace entre 1 et 3 m : perte de 2 pts avec un coef 2 : perte totale de 4 pts.

Qui se déplace entre 3 et 5 m : perte de 5 pts avec un coef 2 : perte totale de 10 pts.

Qui se déplace au-delà, divague ou retourne à son conducteur : perte totale des points : - 20 pts.

 

6) POSITIONS A DISTANCE

 

CHIEN :

Qui avance de + de 50 cm : perte d'un demi-point à 1 pt.

Qui effectue les positions très lentement : perte d'un demi-point à 1 pt.

Qui n’effectue pas la première position après 3 commandements et perd aussi la seconde position : perte de 5pts.

Chaque position à une valeur de 2.5 pts.

 

CONDUCTEUR :

Qui aide son chien en avançant de + de 50cm vers son chien avec plusieurs commandements gestuels ou oraux : ne pourra obtenir + de 7.5 pts.

 

7) RAPPEL DE DOS OU DE FACE AVEC OU SANS FRANCHISSEMENT

 

CHIEN :

Qui revient sans motivation ou à vitesse lente : perte d'un demi à 1 pt.

Qui ne se remet pas en position de base au pied ou en face sans ordre du conducteur : perte d'un demi à 1 pt.

Qui ne franchit pas ou contourne les diversions ou les obstacles : perte de 1 à 3 pts.

 

8) JUMPING

 

CHIEN :

Tout refus de franchissement : perte d'1 pt.

Barre tombée ou obstacle mal franchi en s’appuyant : perte d'1 demi-point.

Zone de début ou de fin d’obstacle non respectée : perte d'1 demi-point.

Qui effectue le parcours trop lentement ou trop rapidement sans contrôle : perte de 1 à 2 pts.

 

CONDUCTEUR :

Qui touche son chien avec les mains, ou toute autre partie de son corps : perte de 1 à 2 pts.

Qui ne maîtrise pas l’allure et la gestion du parcours de son chien : perte de 1 à 2 pts.

 

Exercice à effectuer sans laisse ni collier.

 

9) RAPPORT D'OBJET PERSONNEL LANCE À UNE DISTANCE D'ENVIRON 5 M MAXI AVEC OU SANS FRANCHISSEMENT

 

CHIEN :

Anticipe, mâchonne, joue fortement avec l’objet, rend l’objet difficilement prenable par le conducteur (déplacement dans le mètre), objet non prenable en gueule : ne peut obtenir + de 7.50 pts.

Chien qui part et ne rapporte pas l’objet dans le temps demandé par le juge : ne peut obtenir + de 5 pts.

Chien qui n’effectue pas le rapport d’objet après 3 relances du conducteur : perd les points de l’exercice.

Remise en position non assis devant ou à côté du conducteur : perte d'un demi-point.

 

CONDUCTEUR :

Qui aide fortement son chien à l’envoi ou pendant l’exercice en surmotivant exagérément : ne peut obtenir + de 7.50 pts.

Qui n’aide pas son chien pour réaliser l’exercice et le laisse en échec : ne peut obtenir + de 5 pts.

Qui ne suit pas les instructions du commissaire, vole l’objet avant remise en position assis devant ou sur le côté :

ne peut obtenir + de 7.50 pts.

 

10) RAPPEL D’URGENCE

 

CHIEN :

Qui ne se détache pas du maître lors de l’en avant et ne permet pas l’exécution de l’exercice :

perte de la totalité des points.

Qui se détache et se déplace avec lenteur à l’aller comme au retour : ne peut obtenir + de 7.50 pts.

Qui revient après + de trois ordres consécutifs ou motivations exagérées du conducteur : ne peut obtenir + de 7.50 pts. Remise au pied non assis ou légère divagation au retour : perte de 1 à 2 pts à l’appréciation du juge.

Qui va au contact de l’intervenant ou de la diversion exagérément : ne peut obtenir + de 7.50 pts.

 

CONDUCTEUR :

Qui aide son chien exagérément pour l’exécution du rappel : ne peut obtenir + de 7.50 pts.

Qui n’aide pas son chien et le laisse fauter : ne peut obtenir + de 5 pts.

Qui ne suit pas les instructions du commissaire : perte de 1 à 2 points à l’appréciation du juge.


11) ALLURE GÉNÉRALE

 

Il est attribué une note de 10 points supplémentaires pour le conducteur.

Cette note d'allure générale sert à juger et noter indépendamment les bons et mauvais comportements des conducteurs dès leur entrée sur le terrain, pendant les exercices, et aussi entre les exercices (maîtrise du chien, avant, pendant et entre les exercices.)

L’attitude orale, physique du conducteur et le respect du règlement sont pris en compte que ce soit envers son chien ou envers les commissaires / intervenants de diversions ou juges.

 

L'entrée sur le terrain en laisse est maintenue, ainsi qu’entre les exercices si besoin, mais la manière de tenir et de maîtriser son chien entre les exercices, est jugée dans l'allure générale du conducteur. Le fait de tenir son chien au collier ou en laisse tendue en permanence, entre les exercices est aussi jugé comme négatif (à l'appréciation du ou des juges). Ainsi que les attitudes d’énervements du conducteur ou de non maîtrise du chien entre les exercices.

 

Les friandises ou toutes récompenses pendant et entre les exercices sont interdites sauf pour le chien en blanc.

Chien qui urine ou autre sur le terrain, avant, pendant ou après le concours, se verra attribuer une perte de 10 points sur sa note globale.

 

NOTATION

 

En expert de niveau 1, le chien est jugé indépendamment de son maître, sur chaque exercice, sur sa facilité d’écoute, sa motivation à exécuter les exercices ou pas, sur sa sensibilité aux diversions effectuées par les assistants.

Il lui est attribué une note sur 10 pts maxi par exercice.

Ce qui lui fait un total possible de 70 pts.

Ces notes sont réduites par demi-point, en fonction des fautes commises à l’appréciation du ou des juges.

 

Il est noté selon le barème suivant :

EXCELLENT : 8 à 10 pts.

TRES BON : 7 à 7.5 pts.

BON : 6 à 6.5 pts.

INSUFFISANT : 0 à 5.5 pts.

 

Le conducteur comme son chien est noté sur chaque exercice, en fonction de sa facilité à conduire son chien avec aisance et maîtrise, mais aussi sur ses comportements et manières d’opérer en cas de difficultés ou besoin de son compagnon à être aidé ou pas pour exécuter les exercices qui lui sont demandés.

Il est noté selon le même barème que le chien ce qui lui fait un total possible de 70 points avec perte de points à raison de demi-point ou 1 point en fonction de l’appréciation du ou des juges.

Au total cumulé, le concours est jugé sur 150 points possibles.

 

Pour obtenir :

Excellent : l’équipe doit obtenir 80 % des points soit : 120 pts.

Très bon : 70 % des points soit : 105 pts.

Bon : 60 % des points soit : 90 pts.

Insuffisant : en dessous de 90 pts.